Background
Comprendre
Agir
Rencontrer

/ Témoignages

Cette intervention « m’a sauvé la vie »… – Septembre 2011

 

Bordeaux le 2 Septembre 2011,  

 

Dessauve Jean-François, 32 rue Bouffard

33000 Bordeaux.

 

Association Obésité 33. Clinique du Tondu.

 

 

Monsieur le Docteur Arnoux, Madame Seguin,

Monsieur le Président, Madame la vice Présidente,

 

C’est très tardivement, et vous ne m’en tiendrez pas rigueur, que je prends ma plume pour enfin mettre à plat, suite à votre demande et en quelques lignes sous forme de témoignage, des résultats et des suites de l’intervention que j’ai pu subir le 19 Février 2010, à savoir, une chirurgie bariatrique ou By-pass.

Je suis âgé de 50 ans depuis Juin 2011 et avant mon intervention je pesai environ 120kl. J’avais déjà subi un Infarctus du Myocarde et j’étais atteint d’un diabète de type II. La décision de faire cette chirurgie fut assez rapide et je n’ai pas eu à souffrir de trop d’hésitation. N’étant pas bien dans ma peau et désireux de vouloir retrouver une vie « normale » comme par le passé, je décidai grâce à une amie qui l’avait déjà faite, de franchir le pas. Aujourd’hui, avec le recul, je prends réellement conscience que j’ai extrêmement bien fait de prendre une telle décision pour plusieurs raisons que je vais vous exposer.

Il est indéniable que j’aurai irrémédiablement et tranquillement continué à prendre du poids et ce de façon considérable. Mon diabète de type II qui est à présent éradiqué aurait évolué en diabète de type I avec les conséquences gravissimes que tout le monde connait. Vu que j’avais déjà subi un 1er infarctus, et avec les très dangereuses habitudes alimentaires que j’avais, je partais allègrement pour en subir un second. Par ailleurs, la perte de 42 kl m’a procuré un confort -bénéfice santé- considérables et surtout « inimaginable » à l’âge que j’ai, avec une espérance de vie rallongée et ce, dans des conditions inespérées que si je n’avais rien fait.

Le résultat est que, à aucun moment, je n’ai regretté d’avoir fait cette intervention qui, et je peux bien le dire à présent, « m’a sauvé la vie ».

J’ai recouvré un confort de vie inégalé depuis mes 22 ans ou à l’époque je pesais le même poids qu’aujourd’hui.

J’ai pu faire la connaissance du Docteur Arnoux par l’intermédiaire d’une amie sans qui je n’aurais pas eu la preuve de l’efficacité de ce type d’intervention. Elle m’a préparé très intelligemment à ce que je pouvais m’attendre dans le cadre de la chirurgie et c’est ainsi que je n’ai pas eu peur.

Après mon 1er RDV, le 6 Novembre 2009, auprès du Docteur Arnoux, je fut tout de suite très heureux. Très vite s’en suivi des réunions, des réflexions et enfin une prise de décision ferme et définitive, je fis le choix du By-pass avant la Noël. Après une batterie d’examens tout à fait supportable et néanmoins nécessaire, je fus accepté par les autorités compétentes et par le Docteur Arnoux pour être hospitalisé à la Clinique du Tondu dès le 17 Février 2011.

Mon séjour à la Clinique du Tondu fut, tout simplement, très sérieux.

Bien qu’ayant assez souffert  » à mon réveil  » après la chirurgie, mais ce n’est pas le cas de tout le monde, je fus suivi et soigné d’une façon très rigoureuse, ultra compétente et rassurante par tous les personnels médical qui n’ont pas ménagés leur professionnalisme .

Je suis sorti vivant et vainqueur de cette épreuve grâce à moi et à la formidable équipe du Tondu qui -ont peux le dire- connait son affaire.

 

Voilà, Monsieur, Madame, j’espère que ce témoignage sur les conditions de ma chirurgie et de mon hospitalisation vous satisfera et je me tiens à votre disposition pour tout autres courriers ou témoignages, veuillez acceptez Monsieur, Madame, mes salutations distingués et vous réitère ma sincère sympathie.

 

Monsieur Jean-François Dessauve

 

Recherche et rédaction : Docteur Raymond Arnoux
Mise à jour : 5 janvier 2018