Background
Comprendre
Agir
Rencontrer

/ Randonner, pourquoi randonner?

LOGO AQOB RANDORANDONNER, POURQUOI ?

Randonner, ce serait « poursuivre avec impétuosité, en faisant du bruit, à toute vitesse ». Non, je dois me tromper d’époque. Dommage, parce que randonner, ça se dit aussi « ambitarer ». J’aurais pu en rester là, puisque j’avais signé…

Randonner, c’est un pas  vers le lac embrumé.

Un pas vers la petite église, fermée, qui nous refuse sa visite, la biche qui n’est pas aux abois, ou le loriot jaune invisible.

Un pas vers le silence, en écoutant les autres.

Et l’on entend, sans écouter toujours… : « mais je ne peux pas, je suis trop jeune, trop vieux, trop sédentaire, trop malade, trop gros, trop handicapé, trop exclus.

Suivez-nous : une rando « sur ordonnance », en endurance douce, pas trop fort, pas trop vite, pas trop loin ; et la marche devient une habitude, une hygiène, si possible sans portable, sans ordi, sans tablettes, sans cigarettes. Je rêve ?… une détente, un plaisir, un besoin, bientôt, car la nature, dispensatrice de morphine naturelle, en fait une bonne drogue.

Le corps, le cœur, l’esprit, la tension, le souffle, en profitent : un pas vers la santé.

Les médecins disent même, c’est prouvé, que certains cancers s’éloignent, un peu.

Les kilos demeurent, sauf conditions particulières, mais les poignées d’amour vont se lisser, contrariant la surcharge sanguine, très toxique, elle.

Au rythme de nos pas.

« A chaque pas, on maintient sa forme », disent les allemands.

Essayez ! Vous l’adopterez.

                                                                                                              Docteur Claude BITARD

Recherche et rédaction : Docteur Raymond Arnoux
Mise à jour : 9 janvier 2018